Infos

  • Lundi 12 mars 2018 ; Réunion de travail à la Mairie de Melun pour préparer avec les services de la Ville la manifestation Melun fête son Brie 2018.
  • Mardi 13 mars 2018 : Sur invitation de la Maison de la Boulangerie de Seine et Marne ,notre participation au concours de la meilleure Baguette de Seine et Marne en qualité de membre du Jury.
  • Mercredi 14mars 2018 : Réunion  avec le Directeur Générale de la Communauté d’Agglomération Melun Val de Seine pour présenter notre programme d’activité de l’année 2018. 14 heures : Notre participation à la commission organoleptique de Brie de Melun pour contrôler la qualité des produits.
  • Lundi 19 mars 2018 : Déplacement au Musée du Vin à Paris,  pour l’assemblée Générale de la Confrérie du Conseil des Échansons de France.
  • Samedi 24 mars 2018 : Notre présence à la manifestation du printemps des jardiniers à Savigny le Temple avec la Confrérie des Chevaliers du Brie de Melun.
  • Jeudi 05 avril 2018 : Notre présence à l’Assemblée Générale de la Confrérie des Chevaliers du Brie de Melun.
  • Samedi 07 et Dimanche 08 Avril 2018 : Déplacement en Charente Maritime au chapitre de nos Amis  de la Confrérie de la Cagouille.
  • Jeudi 03 mai 2018 : Assemblée générale de l’Ambassade Régionale des Confréries de Terroir du Goût de la Gastronomie d’Île de France.
  • Samedi et Dimanche 11 & 12 Août 2018 : Déplacement en Savoie pour participer à la manifestation des Fromages d’Abondance.

Cité de la Gastronomie : Université de TOURS vendredi 17 novembre 2017

13ème Rencontres François Rabelais : Cuisine et Développement Durable un Mariage Heureux,

9 h 30 – 11 h 00 : Table ronde : Cuisine et développement durable : qu’en pensent les chefs aujourd’hui. Cette table ronde était placée sous la Présidence de Michel TROISGROS, avec Bertrand GRÉBAUT chef cuisinier, Septime  Paris -  François PASTEAU chef cuisinier, restaurant l’Épi Dupin, Paris.

 La question de la durabilité s’est installée au centre des comportements alimentaires. Des habitudes sont en train d’évoluer, par exemple sur la consommation de viande, la proximité des produits. Des enjeux considérables qui touchent aussi bien l’avenir de notre agriculture, de nos élevages, que les rapports aux animaux, le gaspillage des produits. Comment cette exigence ou cette volonté d’assurer la durabilité de notre alimentation se marie-t-elle avec la cuisine. Ce sont les questions posées aux trois chefs présents.

 Unanimement ces professionnels reconnaissent qu’ils sont obligés de s’adapter aux nouvelles exigences environnementales et culturelles de leurs clientèles. En triant d’avantage les déchets, en ne jetant pas les restes, en accommodant les différentes recettes, en réorganisant leur carte avec moins de viande plus de légumes, en réorientant leurs achats, plus près de chez eux etc. etc. Michel TROISGROS, fils et petit fils de restaurateur reconnait que les résonnements et les méthodes de cuisine ont considérablement évolués. Il explique : Les exigences professionnelles, les attentes des consommateurs nous guident à faire une cuisine pensée. Un sondage publié dernièrement indique que, plus de vingt pour cent des produits de consommation achetés  par les professionnels ou consommateurs terminent leur vie dans les poubelles.

Ces échanges permettent de poser les bonnes questions : Comment valoriser le patrimoine Alimentaire ?

15 h 00 - 17 h 00 : Atelier N°2 : Les valeurs environnementales d’un fromage régional.

 François BESANCENOT Cuisinier et Docteur en géographie ENS Lyon, entouré de Claire DELFOSSE professeur des Universités en géographie, Université Lyon 2, Laurent GUILLAUMAT, formateur territorial et viticulteur Domaine Tavian Saint Lager, Joël VINDRET responsable, Syndicat professionnel du fromage d’Abondance, Thonon les Bains nous ont annoncé que, pour la première fois dans l’Histoire de l’INAO, un plat gastronomique, LE BERTHOUD est en bonne voie pour obtenir son classement comme spécialité Traditionnelle Garantie.

Joël VINDRET responsable du syndicat des fromages d’abondance doit nous contacter pour une éventuelle rencontre avec les représentants de sa nouvelle confrérie.

Confrérie des Chevaliers de Saint Antoine «  Baillage Paris-Île de France »

Jeudi 16 novembre 2017 : Deux grands Concours « Des Délices Saint Antoine » : Du Jambon de Paris supérieur du charcutier traiteur et le Championnat de France du pâté en croûte des moins de 30 ans. Concours organisé aux Etablissements MASSE 54, avenue de Normandie – Bat E5- 94597 – RUNGIS Min.

Un jury en nombre, des membres de la Confrérie de Saint Antoine, de M.O.F, de l’Ambassade Régionale des Confréries de Terroir du Goût de la Gastronomie d’Île de France,  et des consommateurs  avertis,  pour départager les soixante huit participants au  Jambon de Paris supérieur du Charcutier Traiteur et les  trente six Pâtés en croûte des moins de 30 ans.

Pour ce concours, la sélection se fait par élimination, afin de  déterminer les cinq médailles d’Or, les cinq médailles d’Argent, et les cinq médailles de bronze. Les quinze dernières assiettes sont jugées par une sélection  de charcutiers, anciens maîtres d’apprentissage.


 

La remise des récompenses aura lieu lors du XXXIIéme Chapitre de la Confrérie le 21 Janvier 2018, dans les salons du Pré Catelan Le Nôtre à Paris.

Participants à ces concours Louis et Danielle SABY (Jean-Michel BESANCENOT empêché était excusé).

La confrérie du sucre d’orge des Religieuses de MORET- SUR- LOING fête ses 20 ans

En 1638 : Une congrégation de Religieuses Bénédictine vivait à MORET-S/-LOING. Dévouées à l’écoute de leurs patients, elles recherchent, pour alléger les souffrances, des médications conjuguant les bienfaits du sucre et de l’orge. C’est sous la Direction de la Supérieure Élisabeth PIDOUX, cousine de Jean de La Fontaine, qu’elles découvrent le secret de ce mariage qui les rendit célèbres.

Samedi 21 octobre 2017 : Pour marquer son 21ème chapitre et les vingt ans de la confrérie, nos Amis, Consœurs et Confrères  du Sucre d’orges ont organisé un véritable week-end de fête.

Dès 9 heures : Accueil des quarante neuf confréries présentes pour partager un petit déjeuner très convivial. 9 h 45 : Un premier défilé jusqu’à l’Église notre Dame, pour un moment solennel avec la bénédiction des bannières.

10 h 45 : Reprise du défilé dans les rues de MORET jusqu'à 12 heures, avant de prendre la direction de Veneux les Sablons ou se tenait le chapitre.

14 h 15 : Retour salle Roland DAGNANT pour la suite des festivités. Repas dansant avec animation et feu d’artifice à 20 heures. Pour clore cette journée festive et en couleur partage d’une soupe  a l’oignon vers  22 heures.

Dimanche 22 octobre dès 10 heures reprise des festivités avec la visite du Château de Fontainebleau.

Nos Confrères Alain RATAT et Bernard HUP représentaient la Confrérie des chevaliers du Brie de Melun, Danielle et Louis SABY, l’Ambassade Régionale des Confréries de Terroir du Goût de la Gastronomie d’Île de France.

10ème Concours du Meilleur Croissant de Seine et Marne

Mardi 07 novembre 2017 : Dans les locaux de L’I.M.A. du Pays de Montereau, Château de Courbeton 77130 - Saint - Germain – Laval ; Une délégation de quatre personnes de l’Ambassade Régionale des Confréries de Terroir, du Goût, de la Gastronomie d’Île de France et de la Confrérie des Chevaliers du Brie de Melun était invitée en qualité de membre du Jury, pour le concours du Meilleur croissant au Beurre du département.

Les résultats sur la soixantaine de participants, réparti en trois catégories : Patrons – Employés- Apprentis

Patrons :

  • 1er    -    L’Échoppe aux Douceurs                      77250 –   MORET S/ LOING
  • 2ème  -   Aux Délices du Morin                            77580 –   VILLIERS S/ MORIN
  • 3ème -    Maison JURETIG                                    77290 -    MITRY – MORY
  • 4ème  -   Boulangerie JUILLET                              77400 -    LAGNY S/ MARNE
  • 5ème  -   Didier BALIGOUT                                   77300  -    COMBS  LA  VILLE      
 

Les secrets à connaitre pour faire un bon croissant : La qualité de la Farine et du Beurre utilisée, le temps de fermentation de la pâte, la façon d’incorporer le beurre, de façonner le croissant, la chaleur du four, la durée de cuisson.

La vue L’aspect : Le feuilletage doit être doré et luisant. En le retournant le dessous est cuit avec de beaux reflets brun-roux. Il doit être un peu brillant mais pas luisant.

Le Toucher et L’Ouïe : en tirant sur la pointe du centre, le feuilletage se déroule et fait des miettes. S’il se déroule bien cela prouve qu’on a un bon feuilletage. Quant on le manipule à l’oreille ça croustille.

L’Odorat : Le croissant doit dégager des arômes de beurre, de noisette. Il  ne doit pas suinter le beurre et laisser les doigts gras.

Le Goût : L’extérieur est résistant et croustillant avec l’intérieur bien feuilleté, et un bon goût de beurre.

Jean-Michel VAROQUI, Danielle SABY représentaient la Confrérie des Chevaliers du Brie de Melun. Michel TIMBERT, Louis SABY, l’Ambassade Régionale des Confréries de Terroir du Goût de la Gastronomie Île de France.